Carnet de route

La relève arrive !

Le 04/07/2015 par Fred C

Camp alpinisme École d’Aventure : Vanoise

Sortie organisée par Guillaume LOUBAT et Jean-Luc NUEL

Du 4 au 7 juillet 2015

« La relève arrive ! »

 

Samedi 4 juillet ! C’est le grand départ pour le premier camp alpinisme de l’École d’Aventure. Six jeunes motivés ont répondu présent à cette invitation pour découvrir l’alpinisme et la Vanoise, massif que l’on connait assez peu mais qui recèle de bien belles choses.

Nous mettons le cap sur le magnifique village d’Aussois, de là nous prenons la route qui conduit aux barrages de Plan d’Amont où l’aventure commence enfin. La montée au refuge de la Fond d’Aussois est bucolique à souhait, on monte parmi les alpages en fleur et les hordes de marmottes et déjà on se régale du paysage et de l’ambiance estivale de cette fin d’après midi. L’accueil au refuge est au top ! Les jeunes découvrent pour la plupart la vie en refuge et ont l’air plein d’entrain. Avant de passer à table, on s’amuse pas mal autour des deux slacklines installées par le gardien et on commence à faire connaissance avec François, guide de Haute-Montagne, qui supervisera l’encadrement des jeunes pendant les deux courses prévues. On prépare les sacs pour être efficace et on file rapidement au lit pour être en forme pour le lendemain.

Notre petite équipe rentre dans le vif du sujet dès le lendemain matin par une jolie course d’arête située en proximité directe du refuge : l’Arête du Vieux Guide à la Cime des Planettes. C’est un terrain parfait pour découvrir et s’essayer à la course d’arête : un peu de gaz, quelques jolis passages grimpants, et un rappel nous permet de gagner le sommet de la Cime des Planettes. Joli sommet pour une course très sympa qui se conclut sur un beau cube sommital. Outre quelques vertiges pour certaines, tout le monde à la banane et passe sans encombre cette première course. On sent que la motivation est au rendez-vous et ça tombe bien parce que ça fait que commencer ! Dans l’après-midi on effectue la liaison à pied vers le refuge de la Dent Parraché malgré la canicule ambiante on arrive frais au refuge. Là encore, un accueil magnifique pour un cadre magnifique, qu’on se le dise la Vanoise c’est classe.

Le deuxième objectif au programme s’intitule la Pointe de Labby, même si la cotation est semblable à la course effectuée la veille, l’organisation n’est pas la même et le réveil sera nocturne. En effet, nous avons demandé au gardien de nous réveiller à 3h00 pour un départ à 4h00. Le regel n’étant optimum on préfère prendre les devants afin d’éviter de marcher dans la soupe. A 4h00, à notre plus grande surprise, toute l’équipe est à l’heure, pas forcement réveillée mais prête à en découdre. Le gardien félicite les jeunes pour leur discrétion vis-à-vis des autres dormeurs. Le départ à la frontale fait des émules et permet de gagner rapidement du terrain dans la nuit. Au lac du Genepi le jour pointe son nez, et l’ensemble des cordées se dirigent maintenant vers le col de Labby. Certains cramponnent pour la première fois mais ça se passe à merveille. Au col, un panorama de toute beauté nous attend. Il ne fait pas chaud, le vent souffle mais tout le monde profite du paysage avant d’attaquer l’objectif du jour. Vent et froid font cordée avec nous sur la dernière portion d’arête, ça corse un peu l’affaire mais personne ne rechigne. Le sommet de la Pointe de Labby est vraiment superbe et donne vu sur l’Arête du Soleil, sur les Dômes de la Vanoise et la Dent Paraché. La Vanoise c’est classe (bis) ! On reviendra grimper dans le secteur parce que ça donne bien envie.

De retour au refuge, on se prend deux omelettes histoire de se remettre les estomacs dans l’axe et on remercie notre guide François qui descend en vallée dans la foulée. Encore un très grand merci à lui pour son professionnalisme et surtout son excellent feeling avec les jeunes. C’était génial de faire ta connaissance et de partager ces deux courses avec toi. Merci François !

Le mardi c’est déjà le dernier jour. Quand on se régale le temps passe vite. On range piolets et crampons et on change d’activité avec de la via ferrata. Jean-Luc nous dégote au Fort Victor Emmanuel un enchainement esthétique de trois itinéraires aux noms évocateurs : Descente aux Enfers, Montée au Purgatoire et la Traversée des Anges. Il y a beau avoir des barreaux et des câbles ça daube bien les bras cette embrouille mais tout le monde prend son plaisir. Le passage de la cascade restera dans les mémoires pour son côté vertical et insolite. Les photos parlent d’elles mêmes. Un beau final pour un chouette séjour qui fera de jolis souvenirs aux jeunes alpinistes en herbe qui finiront avec de la bonne fatigue comme on dit !

Bref, en conclusion on peut dire que la relève arrive ! Une école d’aventure avec des jeunes motivés et avec une bonne émulation, c’est juste top ! Ils ont goût à la montagne, ils n’ont pas peur de se lever matin, de bartasser et ils en redemandent ça fait plaisir à voir et ça nous a bluffé ! Vivement la saison II pour de nouvelles aventures ! Encore félicitations à vous les jeunes !

Participants : Amandine, Cloé, Lou, Noa, Jason, Tara, Guillaume, Jean-Luc, Fred

Photos : Jean-Luc, François et Guillaume







CLUB ALPIN FRANCAIS NIMES CEVENNES
14 RUE FERNAND PELLOUTIER
30900  NIMES
Contactez-nous
Tél. 04 66 67 92 99
Permanences :
jeudi 20:00-22:00
Agenda