Trousse de secours

Le but d'une trousse de secours est de permettre la prise en charge d'un malade ou blessé sans médicament et de lui permettre de continuer avec le groupe, de rentrer accompagné ou d'attendre dans les meilleures conditions les secours appropriés.

Il est important de rappeler qu'il n'existe pas de contenu idéal ou exhaustif.

  • Antalgique type paracétamol, sauf contre-indication médicale (l'aspirine ou les anti-inflammatoires sont à éviter) ;
  • Antidiarrhéique ;
  • Probiotique en cas de diarrhée ;
  • Crème anti-inflammatoire ;
  • Tube de granule ARNICA 9 CH ;
  • Sucre en emballage individuel ;
  • Quelques pastilles désinfectantes pour l’eau ;
  • Antiseptique : pratique en petits flacons ou sachets. Le savon est une bonne alternative ;
  • Sérum physiologique : pour laver les plaies, les yeux, le nez, les oreilles, etc. Pratique en petit flacon ;
  • Collyre / gouttes ophtalmiques : pour nettoyer les yeux, pratique en petit flacon. Le sérum physiologique est une bonne alternative ;
  • Pansements prédécoupés de diverses tailles et imperméables ;
  • Compresses stériles 10*10 en sachet unitaire ;
  • Bandages de plusieurs tailles/formes ;
  • Rouleau de sparadrap ou équivalent : peut-être remplacé par du ruban adhésif, pratique pour les ampoules, les petits bobos, fermer une plaie ou faire tenir des compresses ou bandages. Peut faire partie du kit léger de réparation ;
  • Bandelettes pour suture de plaies superficielles en attente de diagnostic médical ;
  • Pansements dit "seconde peau" pour protéger une ampoule ;
  • Crème apaisante contre les piqûres d'insectes ;
  • Pince à épiler : pour retirer les échardes, épines et corps étrangers ;
  • Aiguille : pratique pour retirer une épine une fois désinfectée. Peut faire partie du kit léger de réparation ;
  • Épingles à nourrice : pratiques pour retirer une épine (une fois désinfectées) ou faire tenir des bandages. Peut faire partie du kit léger de réparation ;
  • Petite paire de ciseaux : pratique pour couper les compresses, bandages et éventuellement la peau et la chair si nécessaire (une fois désinfectée). Peut faire partie du kit léger de réparation ;
  • Tire-tiques : pour extraire les tiques en « douceur » afin d’éviter qu’elles n’injectent trop de toxines pendant l’opération.
  • Une solution alternative consiste à couvrir la tique d’une noisette de crème, solaire ou autre, pendant 30 mn de façon à l’asphyxier puis à l’extraire à l’aide d’une pince à épiler ;
  • Gants en nitrile (éventuellement latex si pas d’allergies) : pour ne pas contaminer un blessé ou ne pas vous contaminer. Attention si vous utilisez des gants en latex de ne pas toucher une personne allergique. Pensez toujours que vous pouvez être amené à secourir une personne que vous ne connaissez pas ;
  • Couverture de survie solide et de grande taille ;
  • Sac poubelle pour les déchets à ramener ;
  • Carnet ou feuilles de papier + crayon : peut être ailleurs que dans la trousse de secours.

Prendre de plus ses médicaments habituels pour la durée de la randonnée. En itinérance, il est important de prévoir le cas d’une prolongation de durée et votre ordonnance en cours.
Emporter les notices pour vérifier les contre-indications, la posologie.

Placer le tout dans un sac étanche ou un sac de congélation.

Penser à remplacer et / ou nettoyer les éléments et à vérifier régulièrement les dates de péremption.

CLUB ALPIN FRANCAIS NIMES CEVENNES
MAISON DES ASSOCIATIONS
2 IMPASSE JEAN MACE
30900  NIMES
Contactez-nous
Tél. 07 85 69 23 96
Permanences :
jeudi 20:00-21:30

Facebook

Facebook Plus d'infos
Agenda